Prévention des risques

Le maire a d'importantes responsabilités en matière de gestion des risques : prendre en compte les risques, informer la population, organiser la mobilisation de la ville. 

Qu’est-ce que le risque majeur ?

panneau de signalisation "danger"

panneau de signalisation "danger", par solene

C’est la possibilité qu’un événement d’origine naturelle (inondation, tempête, rupture de barrage, séisme…) ou dû à l’activité de l’homme (accident industriel, transport de matière dangereuse…) mette en danger des vies humaines et détériore des biens et/ou l’environnement.

Il est caractérisé par sa très faible probabilité et sa très forte gravité.

Ainsi les risques majeurs se différencient des autres types de risques plutôt qualifiés de "risques de la vie courante" (accidents de la route, risques domestiques, pollutions chroniques). La probabilité d’apparition des risques de la vie courante est en effet bien supérieure à celle de la survenue d’un accident majeur et l’ampleur de l’événement et des moyens mobilisés pour y faire face sont moins importants.

Les risques majeurs à Castres

En fonction de votre lieu d'habitation / de travail, vous pouvez être concernés par un ou plusieurs des risques majeurs décrits ci-dessous.

Suis-je concerné par les risques majeurs ?

3 risques majeurs menacent le territoire castrais : 

1. La tempête

/////

Que faire en cas de Tempête ?
 

Restez chez vous si possible, sinon informez vos proches de vos déplacements indispensables. Ecoutez la radio pour suivre l'’évolution météo et les consignes des autorités.

Les mesures à prendre avant la tempête :

  • Fermez les portes, les fenêtres et les volets,

  • Débranchez les appareils électriques et les antennes de télévision,

  • Rangez à l'’intérieur les objets exposés au vent, rentrez les animaux et le matériel,

  • Ne laissez pas votre véhicule sous un arbre.

  • Prévoyez des moyens d'éclairage de secours : attention aux bougies et chauffage d'appoint à combustion en cas de panne d'’électricité !

    Soyez prudent :

  • N'intervenez en aucun cas sur les toitures,

  • Ne touchez pas à des fils électriques tombés au sol.

     

    Les premières mesures à prendre après la tempête :

  • Prendre les mesures nécessaires pour éviter l’'aggravation des dommages éventuels : faire bâcher le toit s'’il est endommagé.

  • En cas d'’inondation ou de dommages de mouille à l'’intérieur des bâtiments, faire sécher et aérer les lieux.

  • Conserver les biens endommagés dans l’'éventualité d’'une expertise.

  • Prendre des photos et procurez-vous des coupures de presse locale pour faciliter la gestion du dossier.

/////

 

2. L’inondation, la rupture de barrage (proximité de la rivière Agout et du Thoré)

/////

Prévention

Vous habitez à proximité d’une rivière (Agout, Thoré, etc.) ?
La Ville de Castres a mis en place un dispositif d’alerte des habitants en cas de menace de crue. Si vous souhaitez être informé par la Ville en cas d’alerte crue, inscrivez-vous.

S’inscrire sur le fichier Info-crues ou modifier ses coordonnées

La carte de vigilance météo de Météo-France et la carte vigicrues du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et des Transports ont été mises en place pour informer les Français et les pouvoirs publics des niveaux de vigilance pour des crues sur chaque département. 

Pour la commune de Castres, ces informations concernent uniquement l’Agout et le Thoré. 

Il existe 4 niveaux de vigilance :

  • Niveau 1 (vert) : pas de vigilance particulière requise.
  • Niveau 2 (jaune) : risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entrainant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées.
  • Niveau 3 (orange) : risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.
  • Niveau 4 (rouge) : risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Consignes de sécurité :

  • Mettez-vous à l'abri, sauf si les autorités et/ou les médias vous prescrivent une évacuation.
  • Fermez les portes, fenêtres et aérations à hauteur d'eau.
  • Coupez l'électricité et le gaz.
  • Déplacez les voitures stationnées sur les berges ou en zone susceptible d’être inondée.
  • Montez ou surélevez les meubles, les produits toxiques et vos objets de valeur.
  • Prévoyez une lampe de poche, une radio, des couvertures, une trousse médicale de premiers soins, faites une réserve d'eau potable (1 à 2 bouteilles par personne) et de nourriture énergétique (céréales, fruits secs), vos médicaments quotidiens, un téléphone portable en cas d’urgence et munissez-vous de vos papiers administratifs importants (carte d’identité, passeport, permis de conduire, carnet de santé, livret de famille, papiers d’assurance…)
  • Montez dans les étages sans utiliser l’ascenseur.
  • Ecoutez la radio.

/////

3. Le risque industriel (2 sites classés SEVESO)

/////

Il s'agit d'un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates, graves pour le personnel, les populations avoisinantes, les biens et/ou l'environnement.

3 conséquences possibles d’un accident industriel :

  • l'explosion,
  • l'incendie,
  • le dégagement de produits toxiques.

Il y a 2 établissements industriels présentant un risque majeur (dit « SEVESO seuil haut » selon la classification des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement) sur la commune de Castres : Borcher et Seppiprod.

Consignes de sécurité :

  • Écoutez la radio.
  • Fermez tout et mettez-vous à l’abri, sauf si les autorités et/ou les médias vous prescrivent une évacuation.
  • N'allez pas chercher vos enfants à l'école, les enseignants les mettront en sûreté.
  • N’allumez-pas de flamme.
  • Ne téléphonez pas afin de laisser les lignes libres pour les secours.

/////

4. Le transport des matières dangereuses

/////

Le Transport de Matières Dangereuses (TMD) s'effectue principalement par la route (les trois-quarts environ), le reste s’effectuant par voie ferrée, voie fluviale ou par canalisations aériennes ou souterraines.

Le transport de marchandises dangereuses par route est le mode de transport le plus exposé aux accidents. Les causes sont diverses : mauvais état du véhicule, faute de conduite du conducteur ou d'un tiers, mauvais état des routes, météo défavorable...

Les nombreux produits dangereux transportés par la route, pétroliers, chimiques …, sont inflammables, toxiques, explosifs, corrosifs, ou radioactifs, et  les accidents de transports de matières dangereuses peuvent survenir partout, à la différence des accidents industriels. Les risques diffus engendrés sont difficiles à appréhender car c'est une activité circulante donc difficile à identifier, à localiser et à quantifier et il y a une grande  diversité des sources du risque (défaillance du mode de transport, du confinement, erreur humaine ...).

Ces marchandises peuvent être transportées sous forme liquide (ex : essence, propane, soude...) ou solide (ex : nitrate d'ammonium...).

Les principales conséquences dangereuses consécutives à un accident TMD sont le déversement, l’explosion, l’incendie ou un nuage toxique, toutes ces manifestations pouvant être éventuellement associées. Ils peuvent entraîner des dommages humains (traumatismes liés au blast, brûlures, asphyxie ou intoxication) et des dégâts matériels et environnementaux (pollution du sol et / ou des eaux).

La réglementation (accord européen ADR, Agreement concerning the international carriage of Dangerous goods by Road , arrêté du 1er juillet 2001 modifié le 9 mai 2008) tend à rendre ce type d’activités le plus sûr possible. La réglementation ADR impose des règles de construction, d’entretien et d’utilisation des véhicules transportant des matières dangereuses.

Les mesures de prévention essentielles sont les suivantes : signalisation et étiquetage spécifiques, formation du conducteur, équipements obligatoires du véhicule et contrôle technique périodique, conseiller à la sécurité, documents de transport, protocole de sécurité pour le chargement et le déchargement, règles particulières de circulation.

/////

 

Les dispositifs de gestion des risques majeurs

Organiser la mobilisation de la ville : le Plan Communal de Sauvegarde (P.C.S)  

Le Plan Communal de Sauvegarde permet d’engager une réponse rapide et adaptée en cas d’événement majeur (par exemple, la mise en place d’hébergements de secours, l’apport d’eau potable et de nourriture). Pour que les intervenants se rôdent à son déploiement et développent leurs réflexes opérationnels, il est nécessaire qu’ils s’entraînent via des exercices de simulation. Ces exercices permettent aussi de tester les organisations et les procédures en vue d’améliorer ou de maintenir à jour les parties concernées du Plan Communal de Sauvegarde. Les exercices peuvent être d’ampleur variable. Ils peuvent se réaliser en « grandeur nature », c’est-à-dire avec des déploiements d’équipes sur le terrain voire en impliquant la population.

Le Plan Communal de Sauvegarde est consultable en mairie.

Prévoir et informer la population : le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (D.I.C.R.I.M)

D'après l'article L.125-2 du Code de l'Environnement relatif à l'organisation de la sécurité civile et à la prévention des risques majeurs, "les citoyens ont un droit à l'information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent. Ce droit s'applique aux risques technologiques et aux risques naturels prévisibles."

C'est pourquoi, la Ville de Castres a réalisé un Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM). Ce document informe les Castrais des risques majeurs présents sur leur commune et leur agglomération et leurs conséquences possibles sur les personnes, les biens et/ou l’environnement. Il comporte également, pour chaque risque, les bons réflexes pour y faire face.

Dans les écoles : le Plan Particulier de Mise en Sûreté  (P.P.M.S)  

Depuis le 30 mai 2002, l'Éducation Nationale a l'obligation de mettre en place au sein de chaque établissement scolaire un Plan Particulier de Mise en Sûreté.

Ce plan est un document opérationnel destiné à aider le directeur ou le chef d'établissement à assurer la sécurité de la communauté scolaire en cas d'évènement majeur, en attendant l'arrivée des secours.

Ce document répond à six questions :

  • Quand déclencher l'alerte ?
  • Comment déclencher l'alerte ?
  • Où et comment mettre les élèves en sûreté ?
  • Comment gérer la communication avec l'extérieur ?
  • Quelles consignes appliquer avant l’arrivée des secours ?
  • De quels documents et quels équipements doit-on se munir ?

Une fois le PPMS mis en place, des exercices sont régulièrement organisés dans les écoles.

Les dispositifs d’alerte  

L'alerte permet d'informer la population de la survenue d'un évènement, de sa nature et du comportement à adopter.

Différents moyens d'alerte peuvent être utilisés sur le territoire de la commune de Castres :

Pour un évènement nécessitant une intervention rapide (nuage toxique), des sirènes Réseau National d'Alerte sont réparties sur tout le territoire de la commune. Elles sont testées régulièrement.

Dans tous les cas, des messages d'alerte et d'information seront diffusés sur les médias. 

Si vous êtes témoin d’une situation de danger, veuillez contacter la Police municipale au 05 63 71 58 55.