Des rénovations en cascade au jardin du Mail

21 septembre 2020 (Jour entier)
Rénovation JDM
Démontée pour être restaurée, la cascade du jardin du Mail sera reconstruite à l'identique.
Ville de Castres

Après la réfection complète des allées, les travaux de rénovation des bassins qui viennent de commencer relèvent les défis techniques, esthétiques et environnementaux.

Jusqu'à présent, les bassins étaient alimentés en continu par l'eau de la Durenque, à partir d'une prise d'eau située au niveau du pont des Soldats. Cela entrainait un envasement qui necessitait régulièrement de grosses opérations de nettoyage. Le risque d'importation de variétés invasives telles que la Renouée du Japon, était également important. De plus, les bassins étaient devenus poreux au fil du temps et souffraient de fuites importantes.

Après avoir vérifié que le fait d'étanchéifier les bassins ne portait pas préjudice aux arbres environnants, le chantier a pu commencer, en veillant à impacter le moins possible les arbres existants et leur système racinaire. 

 

Des flux d'eau en circuit fermé

Désormais, l'ensemble formé par les trois bassins fonctionnera en circuit fermé. L'eau de la Durenque ne sera plus utilisée que pour le remplissage initial, puis de façon ponctuelle pour compenser les pertes par évaporation. C'est un système de pompage, à l'entrée du jardin, qui assurera la circulation permanente de l'eau. L'étanchéité des bassins sera assurée par une membrane de type liner, recouverte d'une couche de béton qui apportera la durabilité et la facilité de nettoyage. Les pentes du sol permettront de rassembler les sédiments et faciliter l'entretien. 

La cascade en pierres du Causse, située à l'extrémité du jardin, avait été envahie par la Renouée du Japon. Elle a été mesurée et photographiée, démontée pierre par pierre, nettoyée, et sera reconstruite à l'identique. Dans les bassins, l'amélioration de la circulation de l'eau permettra de retrouver une nouvelle dynamique biologique. Des plantes aquatiques adaptées ourront ainsi être acclimatées : nénuphars dans le premier bassin, fosse à lotus dans celui du milieu. Une touche de plus dans le réaménagement payssager du Mail !

 

La Renouée du Japon, invasive et tenace

Il faudra plusieurs années pour se débarraser de la Renouée du Japon, cette plante invasive qui s'était établie massivement autour de lla cascade. Les jardiniers municipaux ont nettoyé les pierres et décaissé le sol dans tout le secteur touché. La terre a été stockée de façon protégée pour éviter toute dissémination des rhizomes. Malgré ce traitement, des pousses vont continuer à réapparaître pendant un certain temps. Elles seront surveillées et arrachées manuellement jusqu'à éradication.

 

Une pêche étonnante

Carpes, chevesnes, gardons, perches soleil, écrevisses américaines ... la Fédération de pêche est intervenue à la demande de la Ville pour enlever les quelques poissons qui se trouvaient dans les bassins. Ils étaient à suite à leur rejet par des particuliers ( poissons rouges notamment ) ou par introduction avec l'eau de la Durenque. A l'exception des espèces invasives, les poissons ont été relachés dans le lac de la Borde Basse. Pour l'avenir, aucune introduction ne peut être envisagée avant que les bassins aient recréé leur ecosystème naturel ...